-A A +A
Vidéo A vos côtés

Deux parcs solaires pour de l'énergie verte

Ecoutez le texte Ecoutez le texte
 
Sol R Parc Ruffec

Afin de valoriser les sites d'enfouissement de déchets fermés et de rentabiliser une partie des investissements consacrés à leur réhabilitation, Calitom développe la mise en place de projets d'énergies renouvelables. Ainsi, deux parcs solaires ont été installés.

A sa création en 1997, Calitom s'est vu confier 8 anciennes décharges (Dirac, Marsac, Poullignac, Rouzède, Ruffec, St-Claud, Villefagnan et Ste-Sévère) qui étaient auparavant exploitées par les communautés de communes ou les communes. Lors de leur fermeture, la réglementation exige que les centres d'enfouissement techniques soient réhabilités de façon à n'engendrer aucun danger ou inconvénient pour l'environnement, avec un suivi et un contrôle du site pendant 30 ans après son exploitation.

Au fur et à mesure de leur fermeture, Calitom a dû conformément à la réglementation prendre en charge les travaux de réaménagement final de chacun des sites en vue de leur suivi post-exploitation, et assure à ce titre un contrôle d’une durée de 30 ans.

Pour les valoriser, des parcs solaires sont installés. Ils permettent à l'heure actuelle de produire 7 125 MWH d'électricité par an, soit la consommation de 3 500 habitants.

Le parc photovoltaïque de Dirac

Fermée en 2002, un parc solaire de 63 750 m2 de surface a pris place en 2016 sur l'ancien site de stockage des déchets. 11 040 panneaux ont été installés par la société ENFINITY et produisent 4 000 MWh d'énergie par an, l'équivalent de la consommation moyenne annuelle en électricité de 1 600 foyers. Un loyer de 4 000 € par hectare est reversé à Calitom.

Le parc solaire de Ruffec

Fermée en 2005, un parc photovoltaïque de 17 500 m2 de panneaux a été installé en 2016 sur l'ancien site de stockage des déchets. Il produit  3,7 millions de kWh par an, l'équivalent de la consommation moyenne annuelle en électricité de 1 850 foyers. Ce projet est né du partenariat commun entre Calitom, le SDEG 16 et Sergies, constructeur et exploitant de la centrale.

D'autres projets à l'étude

D'autres projets sont en cours sur les anciens sites de Rouzède, Ste-Sévère et Villefagnan. Et d'autres sont à l'étude sur les anciens sites de Poullignac, Châteauneuf, et l'ancienne base de travaux de la LGV à Villognon.

D'ici 2022, c'est 20 GWH d'électricité qui seront produits, soit la consommation de 9 852 habitants.

 

Les autres actualités

Collecte des déchets
17 / 04 / 2019

Lundi 22 avril férié : collectes décalées, déchèteries fermées

Jours fériés : les collectes sont décalées

Calitorama, lieu de réemploi à Châteaubernard
Réemploi
01 / 04 / 2019

Calitorama ouvre ses portes

Pour renforcer les actions de prévention et atteindre l’objectif...

Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public