-A A +A
Les gestes de prévention

Les dates limites de consommation

Date limite de consommation aliment

Date Limite de Consommation, Date de Durabilité Minimale... pas toujours facile de s'y retrouver ! Pour éviter d'avoir le réflexe parfois un peu rapide de jeter les produits dès que les dates sont dépassées, voici quelques explications. Il existe deux types de dates.

La date limite de consommation

Les denrées périssables ont une Date Limite de Consommation (DLC). Cette limite s'applique à des aliments sensibles qui ont plutôt de courtes périodes de conservations : viande, poisson, oeufs, plats cuisinés naturels... Ils peuvent donc vraiment présenter un danger pour la santé humaine, jusqu'à l'intoxication. La DLC est indiquée sur l'emballage par la formule "A consommer jusqu'au..." suivie de la date limite déterminée par la loi ou par le producteur. Les supermarchés ont eux l'obligation de les retirer impérativement de la vente une fois la date dépassée.

La date de durabilité minimale

A l'inverse, certains produits présentent une Date de Durabilité Minimale (DDM). Une fois la date passée, le produit ne présente pas de danger pour la santé mais peut en revanche avoir perdu tout ou partie de ses qualités : goût, texture... Sur le conditionnement, la formule indique "A consommer de préférence avant..." suivie d'une indication temporelle. Dans ce groupe d'aliments, on va trouver les boîtes de conserve, le riz, les pâtes, les gâteaux... Ces aliments peuvent donc être consommés quelques temps au-delà de la date.

Inutile donc de jeter trop rapidement ces produits qui ont dépassé la Date de Durabilité Minimale :  ils peuvent encore être consommés !



 

Les autres actualités

Entreprise
16 / 05 / 2017

Moins de déchets pour les entreprises

Des entreprises charentaises se sont engagées dans un programme d'actions de réduction...

Poubelle la vie
16 / 05 / 2017

Appel à témoins !

Pour le prochain magazine Poubelle la Vie, Calitom recherche le témoignage d'une...

Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public